418 694 2009
Close mobile menu

Le 2 décembre 2008, Siskinds a déposé une action collective contre Bayer concernant le médicament Trasylol (“aprotinin”), qui a été injecter dans les individus qui ont subi une opération de cœur pour aider à réduire le saignement et le besoin des transfusions sanguines. Bayer a suspendu la commercialisation de Trasylol suite aux résultats d’un essai clinique qui a suggéré un risque de mortalité accru. Suite à une revue de Santé Canada publié en septembre 2011, la suspension a été levée mais des avertissements supplémentaires qui souligne les risques de troubles rénaux, la prolongation des mesures de coagulation, le risque de sous-héparinisation avec l’usage du Trasylol, ainsi que le risque de mort quand le Trasylol est utilisé hors de l’indication autorisé ont été exigés de la part de Sante Canada. Sante Canada a aussi exigé que Bayer entreprend des études complémentaires pour évaluer la sécurité et efficacité du Trasylol dans les patients de risque modéré à sévère qui subissent des procédures opératives cardiaques complexes.

L’usage du Trasylol pendant les opérations a été associé à un risque accru de développer des effets indésirables cardiovasculaires et cérébro-vasculaires, la dysfonction rénale ou la mort. La demande allègue que Bayer a failli d’avertir les patients et médecins de façon approprie des risques accrus des blessures graves associés à l’usage du Trasylol comparés aux alternatives plus sûres.

Développements

Le 4 Mars 2016, cette procédure a été certifiée en tant que l’action collective nationale sur le consentement aux fins de règlement.

Le 26 mai 2016, la convention de règlement et les honoraires des avocats ont été approuvés par la Cour supérieure de l'Ontario à London.

Pour plus de détails, veuillez consulter l’Ordonnance sur l’approbation du règlement et l’Ordonnance sur l’approbation des honoraires.

Le 4 Mars 2016, cette procédure a été certifiée en tant que l’action collective nationale sur le consentement aux fins de règlement.

Le 26 mai 2016, la convention de règlement et les honoraires des avocats ont été approuvés par la Cour supérieure de l'Ontario à London.

Pour plus de détails, veuillez consulter l’Ordonnance sur l’approbation du règlement et l’Ordonnance sur l’approbation des honoraires.